L'Occupation

Accessible aux personnes aveugles ou malvoyantes Prédominance du texte théâtre / accueil

Texte d'Annie Ernaux / mise en scène Pierre Pradinas

Durée: 1h05

Tabs

Photos
Presse
L'Express
Octobre 2018

L'Express > L'Occupation

Seule en scène. Ou presque. Un musicien l'accompagne, quelques instruments, quelques images animées (inutiles celles-là). Romane Bohringer se révèle enfin. Magnifique, dansante, dure, aimante, jalouse. Jalouse, surtout. L'Occupation, texte d'Annie Ernaux que la comédienne joue, raconte une femme de 40 ans toute entière obsédée par celle qui l'a remplacée dans les bras de W. Si on retrouve évidemment la sobriété et la justesse du style d'Annie Ernaux, Romane Bohringer lui apporte une force singulière. Tout le monde connaît l'actrice, mais on ne sait trop pourquoi - les rôles, la vie, l'amour, les vaches -, elle avait un peu déserté les lumières.
Voir la fiche spectacle: 
L'Occupation
Le Journal du Dimanche
Septembre 2018

Le Journal du Dimanche > L'occupation

Seule en scène dans "L'Occupation", la comédienne a réalisé son premier film, une farce sur sa séparation amoureuse.
Alexis Campion
Voir la fiche spectacle: 
L'Occupation
Journal La Terrasse
Août 2018

Journal La Terrasse > L'Occupation

Mise en scène par Pierre Pradinas, Romane Bohringer incarne cette femme habitée par une jalousie obsessionnelle, dont Annie Ernaux fait le portrait dans L’occupation. Un texte qui occupe une place singulière dans l’œuvre de la romancière, pour lequel le metteur en scène a eu un véritable coup de cœur. « J’ai découvert l’œuvre d’Annie Ernaux il y a deux ou trois ans. Un conseil de lecture qui m’a notamment été donné par des femmes. J’ai commencé par lire Les Années puis La Place mais sans intention dramatique. Pour le plaisir. Par ailleurs, nous discutions depuis quelque temps avec Romane de l’opportunité de poursuivre notre collaboration dans un registre encore inédit pour nous, comme un seule en scène ; un spectacle qui prendrait également la forme d’un portrait de femme. Et là je lis L’occupation. Je le lis d’une traite, absolument étonné par la capacité de ce texte à maintenir quelque chose d’haletant. C’est une folle enquête, minutieuse, systématique, que nous suivons au fil des minutes comme un thriller amoureux. La force de ce récit tient aussi à sa capacité à nous faire entrer en empathie avec cette femme de quarante ans entrée dans une passion jalouse virant à l’obsession. Nous partageons ses craintes, son ironie mordante, son langage cru, ses audaces et ses faiblesses qui la rendent bouleversante et drôle. Le récit est aussi à la lisière du fantastique quand cette femme aux accents shakespeariens, « habitée par ce monstre aux yeux verts qui produit l’aliment dont il se nourrit », la jalousie, s’échappe du réel comme maraboutée, à la recherche de sa « rivale » aux mille visages.
Marie-Emmanuelle Dulous de Méritens
Voir la fiche spectacle: 
L'Occupation

Représentations

Saison 2020/2021

Jeudi 8 Octobre 2020 - 19h00
Vendredi 9 Octobre 2020 - 19h00
Lundi 12 Octobre 2020 - 20h00
Mardi 13 Octobre 2020 - 20h00
Mercredi 14 Octobre 2020 - 20h00
Jeudi 15 Octobre 2020 - 19h00

Contact

Par téléphone

05 55 79 90 00 du mardi au vendredi de 13h à 18h30

Par courrier

Théâtre de l’Union
20, rue des Coopérateurs
B.P.206
87006 Limoges cedex 1

Par mail

billetterie@theatre-union.fr

Distribution

Texte d’Annie Ernaux publié aux éditions Gallimard.
Mise en scène Pierre Pradinas
Avec Romane Bohringer & Christophe "Disco" Minck

Musique originale Christophe "Disco" Minck
Scénographie Orazio Trotta & Simon Pradinas
Lumière Orazio Trotta
Images Simon Pradinas
Son Frederic Bures
Maquillage / Coiffure Catherine Saint-Sever
Assistants à la mise en scène Aurélien Chaussade & Marie Duliscouët

 

Production

Production Le Chapeau Rouge
Co-production Bonlieu-Scène Nationale d’Annecy, La Coursive-Scène Nationale de La Rochelle, Cie Le Chapeau Rouge

Le Chapeau Rouge est une compagnie conventionnée par le Ministère de la Culture et de la Communication