Un rêve, une chance pour le territoire

En France, il y a 12 écoles supérieures d’art dramatique, dont l’ESTU située prés de Limoges, en Nouvelle-Aquitaine.

Notre école  :

  • Est accessible sur concours ;
  • Est accréditée par le Ministère de la Culture et le Ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation ;
  • Forme en 3 ans des comédien·nes professionnel·les ;
  • Délivre le Diplôme National Supérieur Professionnel de Comédien (DNSPC) ;

Depuis 2018, l’ESTU a créé une plateforme pour l’art dramatique dédiée aux Outre-mer :

  • Prépare des jeunes ultramarin·nes aux concours des écoles supérieures d’art dramatique en métropole (CPI – Classe Préparatoire Intégrée dédiée aux Outre-mer) ;
  • Organise des stages sur les territoires des Outre-mer.

2 FORMATIONS

DNSPC (Diplôme National Supérieur Professionnel de Comédien)
Séquence 11 (2022-2025)

En savoir plus

CPI (Classe Préparatoire Intégrée dédiée aux Outre-mer)
Groupe 2 (2022-2023)

EN SAVOIR PLUS

Les inscriptions du DNSPC débuteront à l’automne 2024 et les épreuves se dérouleront entre janvier et juin 2025.

Un laboratoire, une chambre d'écho

En étroite collaboration, la directrice Aurélie Van Den Daele et le directeur des études Paul Golub choisissent des personnalités du monde artistique pour développer des voies de transmissions singulières.

L’École est un lieu initiatique, un laboratoire, un endroit pour s’essayer : une chambre d’écho aux attentes de chaque élève-artiste qui y entre.

Durant la formation, l’élève travaille à toutes les facettes pour devenir un·e comédien·ne professionnel·le : interprétation, corps, voix, texte, écriture, chant, modules théâtraux théoriques…

L’école propose une formation plurielle : à l’art dramatique, aux écritures classiques, scéniques, et hybrides, à l’art vidéo, et aux différents aspects des métiers artistiques pour développer des regards curieux et aiguisés.

Un suivi est proposé aux élèves tout au long de la formation, pour accompagner l’éclosion des désirs artistiques. Ils et elles seront notamment amené·e·s à rencontrer les artistes associé·es du Théâtre de l’Union : Elsa Granat, Charlotte Lagrange, Alice Laloy et Gurshad Shaheman, des intervenants ainsi que les artistes programmés dans le cadre de la saison du Théâtre de l’Union.

La plateforme pour les jeunes des territoires d’Outre-mer est une singularité dans le paysage des écoles nationales. Tous les deux ans, L’ESTU accueille une Classe Préparatoire Intégrée (CPI) d’élèves ultra-marin·es pour préparer les concours d’écoles supérieures d’art dramatique.

Lorsque les deux promotions DNSPC et CPI se côtoient, ce sont des rencontres d’univers forts qui ensemble, participe à l’élaboration de nouveaux récits, et à la création de nouvelles batailles d’imaginaires.

Un enjeu majeur, l'insertion professionnelle

PROJET DE PRÉ-PROFESSIONNALISATION

Tout au long du cursus, les élèves artistes sont amenés à rencontrer les publics à travers différentes créations encadrées par les artistes intervenants.

Ces créations jouent dans des lieux identifiés qui permettent une visibilité. Elles et ils commencent ainsi à appréhender le réseau professionnel et son fonctionnement.

Les élèves de la Séquence 11 on joué Nous serons éphémères mais immenses au Festival de Bellac, puis au Maif Social Club à Paris.

Dans le cadre du projet de L’ÉQUIPÉ·E, elles et ils ont présentés leurs créations aux Plateaux Sauvages à Paris, mais également, elles et ils ont interprété des textes d’auteurs·autrices francophones dans le cadre du Festival les Zébrures du Printemps, des écritures à la scène.

La proximité et le lien étroit avec le Théâtre de l’Union permet aux élèves de jouer régulièrement sur le grand plateau du CDN, mais aussi de se familiariser et apprendre a dialoguer avec les différents corps de métier du théâtre : création lumière, son et vidéo, costume, scénographie notamment grâce à l’atelier de construction adossé au théâtre.

LE FONDS D'INSERTION

L’École supérieure du théâtre de l’Union, soucieuse du devenir professionnel de ses comédien·nes sortant·es, a mis en place un système d’insertion professionnelle. Ce dispositif géré par l’école est soutenu par la DRAC Nouvelle-Aquitaine et la Région Nouvelle-Aquitaine.

Chaque diplômé·e bénéficie de ce Fonds d’insertion pendant quatre ans après la sortie de l’École. Il représente une aide financière spécifique à l’emploi qui peut être sollicitée par les compagnies ou structures de production qui souhaitent embaucher un·e ou plusieurs comédien·nes diplômé·es.

Toute demande est étudiée par une commission interne à l’école qui se réunit au minimum 2 fois par an.

Ce système d’insertion est vecteur de rencontres, de mise en relation et contribue à renforcer le potentiel artistique d’équipes de création régionales, nationales et internationales et participe ainsi à l’émergence de nouvelles propositions artistiques, tout en accompagnant les jeunes diplômé·es dans leurs premiers pas dans la vie professionnelle.

Un lieu, des élèves

La route serpente le long de la Vienne de Limoges à Saint-Priest-Taurion jusqu’au parc arboré du Mazeau qui abrite la bâtisse du 19ème.

L’Ecole se compose des espaces de travail suivant :

  • 2 grandes salles équipées son & lumière avec loges attenantes – dont 1 avec gradins polyvalents pouvant accueillir du public
  • 1 salle montage vidéo – informatique
  • 1 salle de cours
  • 1 salle musique et chant
  • 1  bibliothèque – vidéothèque
  • 1 foyer des élèves – une cuisine et une salle à manger

Avec son lieu de travail situé à la campagne, l’École supérieure de théâtre de l’Union, est propice à la création, comme une Chambre à soi de Virginia Woolf.

Certains stages se déroulent au Théâtre de l’Union, les élèves et intervenant·es peuvent en effet s’installer occasionnellement au grand plateau, en salle de lecture ou bien en salle de répétition.

Cette situation se complète à la ville par des incursions au Théâtre de l’Union et une grande ouverture vers « l’ailleurs » : en questionnement sur l’altérité, les déplacements et les perspectives, l’école est en lien avec les 12 écoles supérieures de théâtre et d’art et des partenaires nationaux et internationaux. La formation est ponctuée par des voyages d’étude à l’étranger, et des échappées dans d’autres théâtres et structures artistiques comme par exemple le TGP Centre dramatique national de Saint-Denis.

L’École est le lieu où les élèves-artistes développent leurs sens du présent et du vivant, portant un regard sensible et mouvant sur le monde, pour former une École-Monde, à la croisée des chemins, des esthétiques, des écritures.

Contacts

École Supérieure de Théâtre de l’Union (ÉSTU)
Le Mazeau • 87480 Saint-Priest-Taurion
05 55 37 93 93
E-mail :