Réserver

Théâtre de l’Union - Salle de répétition

Durée : 1h

À partir de 8 ans

Spectacle bilingue Langue des Signes Française / français

mer. 27 nov.

14h30

mer. 27 nov.

20h

jeu. 28 nov.

14h

jeu. 28 nov.

19h

ven. 29 nov.

10h

ven. 29 nov.

14h

Distribution

Avec Céline Déridet, Delphine Saint Raymond

Régie générale et son en direct Agnès Envain

Adaptation LSF Géraldine Berger, Christophe Daloz, Isabelle Voizeux, Delphine Saint Raymond

Remerciements Perine Paniccia

Production

Production Théâtre du Point du Jour, Compagnie des Lumas / Coproduction Théâtre Charenton / Accueil en résidence Théâtre de la Renaissance – Oullins Lyon Métropole, La Fédération, Théâtre du Point du Jour, Médiathèque de Vaise

TEXTE VÉRONIQUE POULAIN • MISE EN SCÈNE ÉRIC MASSÉ

PREMIERS PAS

Comment se débrouiller lorsque l’on est «entendante» dans une famille de sourds ? Faut- il parler deux langues ?

Traduit dans le monde entier, le récit de Véronique Poulain, Les mots qu’on ne me dit pas, raconte sa propre histoire, de l’enfance à l’adolescence. L’autrice est née « entendante » avec des parents sourds.

Ce n’est pas rien pour une petite fille de grandir dans ce monde à part. Par exemple, à quoi bon pleurer quand personne ne vous entend ? Dans cette émouvante adaptation scénique aux allures de huis-clos familial, notre héroïne traverse ainsi une vie entre bruit et silence, avec son lot de solitude, d’incompréhension — jusqu’à la révolte de l’adolescence !

Avec une interactivité jubilatoire, Les mots qu’on ne me dit pas nous met au beau milieu d’un double langage, le langage parlé, le nôtre… et la langue des signes, qui fait ici l’objet d’une véritable initiation !

En jouant entre le verbal et le non-verbal, le metteur en scène Éric Massé, en compagnie de trois comédiennes et chanteuses, nous fait entrer avec bienveillance « au pays des sourds ». Le plateau s’anime en paroles, signes et musique, dont les méconnus « chansignes », ainsi que tout un jeu de bruitages. Comme l’écrit avec ironie Véronique Poulain, « rien n’est plus bruyant qu’un sourd ». Par son originalité et sa générosité, Les mots qu’on ne me dit pas emporte l’adhésion par le récit d’une existence singulière à la croisée de deux mondes… qui n’en font plus qu’un.

© Théâtre du Point du Jour