Réserver

Théâtre de l’Union

Durée : 1h45

À partir de 14 ans

Spectacle intégralement au casque audio et partiellement déambulatoire

mer. 13 nov.

20h

jeu. 14 nov.

19h

ven. 15 nov.

19h

Distribution

Avec Sumaya Al-Attia, Jeanne David, Grégory Fernandes, Alexandre Le Nours, Lauryne Lopes De Pina, Rémi Rauzier, Émilie Waïche

Création sonore et musicale Grégoire Durrande

Creative codeur – vidéo Antoine Vanel – Blindsp0t

Scénographie Elsa Belenguier

Création lumière Pierre Langlois 

Création costumes Gwladys Duthill

Illusion, dispositif magique David Udovtsch

Administration Lise Déterne – l’Échelle

Production / diffusion Laure Pelat

Production

Production INVIVO / Coproduction Les Gémeaux – Scène Nationale de Sceaux, OARA – Office Artistique de la Région Nouvelle-Aquitaine, Théâtre de l’Union – CDN du Limousin, Théâtre Nouvelle Génération – CDN de Lyon, Théâtre Ducourneau – Agen, Prix Spectacle Vivant – Scène Numérique 2023, Le lieu unique – Nantes, Stereolux – Nantes, L’Hexagone – Scène Nationale de Meylan / Soutiens CNC – Fonds d’aide à la création immersive, DRAC Nouvelle-Aquitaine, GEIQ compagnonage théâtre, Grenier à Sel – Avignon, Villa Creative, Espace d’Albret – Nérac / Pour le développement du projet, INVIVO a été conventionné DRAC Auvergne-Rhône-Alpes 22-23 / Fonds SCAN – DRAC Auvergne-Rhône-Alpes – Région Auvergne-Rhône-Alpes

D’APRÈS INTÉRIEUR, L’INTRUSE ET LES SEPT PRINCESSES DE MAURICE MAETERLINCK • MISE EN SCÈNE JULIEN DUBUC – INVIVO

Immersive, hybride et protéiforme, la nouvelle création d’INVIVO joue avec notre perception de la réalité et nous offre un voyage sidérant. 

La Fin du présent nous invite à entrer avec un casque audio dans un monde parallèle. Nous voici en trois temps, trois espaces, à découvrir un fascinant spectacle 

numérique, où se succèdent des histoires d’étranges vieillards, de royaumes menacés et de fantômes…

En mettant en scène trois pièces de Maurice Maeterlinck, Julien Dubuc fait surgir des territoires mystérieux, guettés par d’imminents effondrements. Dans ces paysages chimériques, la mort apparaît avec des masques inédits. Quant à vous, spectateurs et spectatrices, vous allez voir sans voir, entendre autrement ou ressentir l’espace théâtral de manière inattendue. Du hall du théâtre à la salle, vous passerez d’un travail sonore à une captation vidéo volumétrique puis à un espace quadri-frontal. 

Chut ! N’en disons pas plus… La création à la fois sombre et accueillante de Julien Dubuc utilise les outils numériques pour inventer une nouvelle machinerie théâtrale. L’artiste nous fait entendre de toutes parts la merveilleuse poésie de Maeterlinck. Expérience sensorielle unique, ce spectacle d’illusions révèle la puissance de la virtualité dans des paysages 

où la mort rôde, bien qu’il y ait « toujours de la lumière dans les plus profondes ténèbres ».

Vous avez déjà pu découvrir le travail de Julien Dubuc ! Il a présenté en 2022 une version « immersive » du texte Les Aveugles de Maeterlinck.

© INVIVO