CANDIDE

théâtre / création

Texte Voltaire / Mise en scène Arnaud Meunier

À partir de 15 ans

Durée: 2h

Réservation en ligne

Tabs

Photos
Presse

LES TROIS COUPS

Octobre 2019

LES TROIS COUPS > Un pied de nez au pire des mondes possibles

Le célèbre conte de Voltaire publié en 1759 peut être redoutable pour un metteur en scène. Or, Arnaud Meunier, habitué aux grandes sagas politiques contemporaines, s’en sort avec aisance. Le très petit nombre de pages du conte philosophique abrite en réalité une bonne trentaine de chapitres. Chacun d’eux illustre les maux de l’époque : guerres, pillages, enrôlements forcés, châtiments contre les esclaves, Inquisition, tremblement de terre terrible à Lisbonne, etc., semblent justifier toutes les horreurs… Quant aux personnages, ils n’ont pas de réelle épaisseur car ils sont réduits à des types comme Pangloss, le philosophe optimiste borné, ou Cacambo, le bon sauvage. Le texte – suite ininterrompue de péripéties – court donc le risque d’ennuyer le spectateur. Le metteur en scène ne tombe pourtant dans aucun piège. Déjà, il traite ce matériau comme une bande dessinée où la peinture des faits change de plans constamment, d’une vue générale à un détail grossi. Les costumes et les coiffures d’Anne Autran nous plongent dans un monde de comédie, où les bouffons ne souffrent pas. Arnaud Meunier reconnaît d’ailleurs avoir redécouvert Candide à la lumière de la Petite bibliothèque philosophique de Joann Sfar. Par ailleurs, il multiplie les clins d’oeil au public, montrant qu’il n’est pas dupe et qu’il trouve, lui aussi, cette litanie longuette.

Voir la fiche spectacle: 
CANDIDE

L'OEIL D'OLIVIER

Octobre 2019

L'OEIL D'OLIVIER > Sacré Candide !

S’attaquant à son premier classique depuis qu’il est à la tête de la Comédie de Saint-Etienne, Arnaud Meunier donne vie, avec malice, finesse, au conte initiatique de Voltaire. Faisant entendre haut et clair l’épopée tragicomique de Candide, grâce à une troupe de comédiens habités, il en révèle toute la modernité, l’humour, la rage de vivre. Brillant ! De chaque côté d’une scène immaculée, deux musiciens accueillent le public. Les notes s’égrènent, joyeuses, ingénues. Elles donnent le ton et viennent souligner la formule lapidaire et philosophique, qui surplombe l’immense ouverture pratiquée dans la cloison qui sépare l’avant du fond de scène. Dans « le meilleur des mondes possibles », un humble château en Vestphalie, est né un jeune homme. Aimable, innocent, Candide (Romain Fauroux), fruit d’amours illégitimes, est élevé au sein d’une famille de la petite noblesse allemande fort affable, un brin farfelue. Il y suit aux côtés des deux enfants de la maison, l’enseignement métaphysico-théologo-cosmolo-nigologique, du très savant et très sage Pangloss (Philippe Durand).

Voir la fiche spectacle: 
CANDIDE

LE PROGRES

Octobre 2019

LE PROGRES > Candide , le rire et la rage d’un Voltaire-Meunier au mieux de leur forme

Première création de la saison, et premier défi. Arnaud Meunier s’attaque à Candide de Voltaire. Dans cette mise en scène, portée par dix comédiens qui endossent plusieurs rôles (à part Candide, joué par Romain Fauroux), tout respire la clarté. On est bien dans l’esprit du texte, entre rire et rage. Les chapitres, annoncés par les acteurs, sont autant de tableaux. Inscrits dans la perspective d’un vaste rectangle blanc, ils convient le public à suivre les aventures d’une « coïnnerie » toujours d’actualité. Il y a de belles trouvailles, relayées par des lumières très travaillées (des couleurs à la Vermeer, des silhouettes découpées dans la fumée, des vidéos rappelant la tempête…). Et la musique, omniprésente et jouée en direct, assène des tempos à propos. On s’y bat à l’épée, on se fouette façon SM, on chorégraphie sur l’horreur et on chante en chœur avec l’Inquisition. Oui, l’essentiel est là. Le seul bémol est peut-être le choix de cette action-narration qui leste parfois la verve d’un vieillard toujours guilleret.

Voir la fiche spectacle: 
CANDIDE

Représentations

Saison 2019/2020

Mardi 18 Février 2020 - 20h00
Mercredi 19 Février 2020 - 20h00
Jeudi 20 Février 2020 - 19h00

L'accueil billetterie

est ouvert du mardi au vendredi de 13h à 18h30
les week-ends de représentation 2h avant la représentation

Par téléphone

05 55 79 90 00 du mardi au vendredi de 13h à 18h30

Pas d’abonnement par téléphone

Par courrier*

Théâtre de l’Union
20, rue des Coopérateurs
B.P.206
87006 Limoges cedex 1

Par mail*

billetterie@theatre-union.fr

* Pour les demandes par courrier et par mail, merci de bien veiller à attendre notre confirmation.

Distribution

 

Texte Voltaire

Mise en scène Arnaud Meunier

 

Collaboration artistique Elsa Imbert

Version scénique, dramaturgie et assistanat à la mise en scène Parelle Gervasoni

 

Avec Tamara Al Saadi, Cécile Bournay, Philippe Durand, Gabriel F., Romain Fauroux, Nathalie Matter, Stéphane Piveteau, Frederico Semedo, Matthieu Desbordes, Matthieu Naulleau 

Avec la participation vidéo d'Emmanuel Vérité

Composition musicale Matthieu Desbordes et Matthieu Naulleau

Scénographie et vidéo Pierre Nouvel

Lumière Aurélien Guettard

Costumes Anne Autran

 

Perruques et maquillage Cécile Kretschmar

Stagiaire perruques et maquillage Enrique Medrano Feliu

Regard chorégraphique Jean-Charles Di Zazzo

Régie générale Thomas Chazalon

Accessoires Hubert Blanchet

 

Construction décor et costumes Ateliers de La Comédie de Saint-Étienne Djamil Mohamed, l'Opéra de Saint-Étienne

Production

 

Production La Comédie deSaint-Étienne, Centre dramatique national

avec le soutien du DIESE # Auvergne – Rhône-Alpes | dispositif d’insertion de L’École de la Comédie de Saint-Étienne | du Fonds d'Insertion pour Jeunes Artistes Dramatiques, D.R.A.C et Région Provence-Alpes-Côte d'Azur