L'impro théâtrale

Le trophée d'impro Culture et Diversité

 


Créé en 2010, le "Trophée d'impro Culture et diversité" est parrainé par l'artiste Jamel Debbouze.

Le Théâtre de l’Union - Centre Dramatique National du Limousin, riche de son passé coopérateur et de sa volonté d’être un centre de création et de coopération, souhaite fédérer autour du Trophée d'Impro Culture et Diversité, le plus grand nombre de partenaires travaillant auprès des jeunes, que ce soit dans les quartiers des zones prioritaires ou dans d’autres territoires du Limousin.

Nous désirons entraîner une ambition collective. L'esprit coopératif, l'audace et le travail sont les maîtres-mots de ce dispositif.

 

 4 collèges sont concernés : Collège Léon Blum (Limoges), Collège Guy de Maupassant (Limoges), Collège Maurice Genevoix (Couzeix), Collège Jean Moulin (Ambazac)

6 comédiens mènent ces ateliers : Alexandra Courquet, Adrien Ledoux, Philippe Labonne, Julie Lalande, Elisa Delorme et Marie-Anne Denis.
 

© France 3 RA

 

Les ateliers d’improvisation

Les ateliers d’improvisation ont pour objectif de préparer les participants aux matchs d’improvisation. Ils comprennent plusieurs exercices qui concernent l’écoute et le respect, le personnage, le développement de l’imagination, la construction d’une histoire, l’apprentissage des règles et du cérémonial de l’improvisation.

 

L’improvisation pour développer la maîtrise de la langue et la culture générale

Les ateliers d’improvisation théâtrale permettent à leurs participants de travailler le langage – la voix, l’élocution, l’intonation, l’expression orale, l’articulation, le rythme – et la concentration.
Les ateliers d’improvisation favorisent la maîtrise de la langue et du discours.
La multiplicité des situations possibles dans le jeu de l’improvisation nécessite en outre d’élargir les possibles, de réfléchir à un angle d’approche nouveau, en faisant appel à des connaissances. Certaines catégories d’improvisation peuvent être qualifiées de techniques, comme la « sans parole » ou la « rimée », et d’autres sont plus référencées puisqu’elles demandent la connaissance d’un style littéraire, théâtral, cinématographique… (ex. « la botte secrète »).
Cette recherche intellectuelle constante lors des ateliers d’improvisation et le partage de connaissances avec les autres participants permettent à chacun d’enrichir sa culture générale et d’accroître son ouverture d’esprit.

 

L’improvisation pour promouvoir le respect de l’autre et le vivre ensemble

Un match d’improvisation théâtrale se gagne en équipe. Pour réussir une improvisation, il est en effet nécessaire de comprendre l’autre, de pouvoir anticiper la manière dont il va agir et réagir, donc être à son écoute.
Le travail d’équipe, à travers les valeurs citoyennes d’écoute et de respect, est une donnée essentielle dans l’improvisation, travaillée lors des ateliers.
Les participants aux ateliers et matchs d’improvisation apprennent ainsi à travailler ensemble, dans l’écoute et le respect de l’autre.

 

Un rapprochement est fait avec le dispositif national "Dis-moi dix mots", puisque les mots sélectionnés seront employés et travaillés lors de ces ateliers, de sorte que les élèves puissent se les approprier.

 

Le travail mené par les élèves avec des comédiens et des metteurs en scène professionnels donne lieu à une rencontre interrégionale au sein du Théâtre de l'Union.
Cette rencontre, conçue comme un véritable spectacle, met en scène des jeunes issus d'établissements du second degré des autres régions, jugés par un public de collégiens limousins, sur des impros de 30 secondes à une minutes trente.
Cette année, elle aura lieu le vendredi 5 avril 2019.

 

© Thomas Raffoux

 

 

Pour plus d'infos, n'hésitez pas à contacter Alexandra Debeaulieu au 05 55 79 17 11 ou par mail à rp@theatre-union.fr