lecture

LA MAISON DE MATRIONA

Lundi 12 Décembre 2016 - 17h00

Bar du Théâtre de l'UnionLimoges

D’après la nouvelle d’Alexandre Soljenitsyne
Dans une nouvelle traduction d'André Markowicz et Françoise Morvan
Adaptation & direction Alicya Karsenty
Avec Manon Choserot, Helene Juren, Frederic Poujard, Frederic Reverend, Ludivine Thomas
Un spectacle de La Compagnie Les Forêts
Avec le Soutien du Théâtre de l'Union - Centre Dramatique National du Limousin
 

Un grand texte de Soljenitsyne, monté pour la première fois en France.
La maison de Matriona est un texte autobiographique d’Alexandre Soljenitsyne qui traite de la rencontre sociale et inter-générationelle entre Ignatitch, un jeune instituteur lettré, tout juste sorti des camps staliniens et sa logeuse, Matriona, vieille paysanne mariée avant la Révolution et vivant dans les entrailles de la Russie. L’action se situe en 1956, après la « déstalinisation » officialisée lors du XXe Congrès du parti communiste. À la différence de L’Archipel du Goulag et d’Une Journée d’Ivan Denissovitch, La maison de Matriona est une oeuvre singulière dans le paysage littéraire d’Alexandre Soljenitsyne et méconnue du grand public. Cette courte nouvelle nous fait découvrir de Soljenitsyne la douceur insoupçonnée de son écriture, son amour pour sa terre natale et sa foi en l’être humain.

Une traduction inédite d’André Markowicz et Françoise Morvan.
La création théâtrale de ce texte repose sur une traduction inédite d’André Markowicz et Françoise Morvan, réalisée en vue de monter ce texte pour la première fois en France.
Leur travail a permis de mettre en avant la musicalité et la théâtralité de ce texte caractéristique de la valeur littéraire de Soljenitsyne souvent éclipsée par l’importance historique de ses oeuvres. La restitution de cette traduction est finalement assez proche d’un style oral : le témoignage, dans toute la force de sa simplicité est là, encore plus fort ; On entend résonner en nous des voix plus vivantes, plus touchantes et des chants que nous avons l’impression de connaître depuis la nuit des temps.

Une équipe artistique trans-générationnelle et interdisciplinaire.
Cette première étape de travail menée par Alicya Karsenty réunit cinq artistes interprètes, de différentes générations et aux compétences multiples (conte, cirque, théâtre, accordéon et chants). Les cinq artistes interprètes choisis par Alicya Karsenty sont Helen Juren, chanteuse et chef de choeur, Ludivine Thomas, circassienne, Manon Choserot, accordéoniste, Frédéric Révérend, comédien et dramaturge et Frédéric Pougeard, conteur. 

Mettre en avant la musicalité et la théâtralité du texte, traverser différentes formes artistiques.
Le travail sur la musicalité du texte et le chant tiendra une place essentielle dans l’élaboration de ce Quintette. Il permettra de faire entendre la poésie et la force littéraire de l’écriture. De plus, les arts du cirque et les arts du récit seront très présents et permettront de faire exister la théâtralité contenue dans la nouvelle. Le choix de ce texte est lié aux multiples émotions qu’il fait traverser au spectateur, à la force des images qu’il véhicule et à la mémoire collective qu’il convoque.

Limoges - le Lundi 12 Décembre à 17h00 au Théâtre de l'Union - Centre Dramatique National du Limousin
En savoir + > extrait vidéo