capitainerie des langues

LA CAPITAINERIE DES LANGUES : SONY LABOU TANSI

Vendredi 5 Février 2016 - 20h30

Théâtre de l'UnionLimoges

 

Décédé il y a vingt ans (en 1995), Sony Labou Tansi est l’un des grands noms de la littérature et du théâtre africains et il demeure une référence dans la création contemporaine. Né d’un père zaïrois et d’une mère congolaise, l’aîné de sept enfants, Marcel Sony apprend le français à l’école, puis il étudie à l’École Normale Supérieure d’Afrique centrale (ENSAC). À partir de 1971, il enseigne le français et l’anglais à Kindamba puis à Pointe-Noire. À la publication de son premier roman, en France en 1979, il choisit pour pseudonyme Sony Labou Tansi, en hommage à Tchicaya U Tam’si. Satire féroce de la politique fondée sur la torture, le meurtre et le culte de la personnalité, dénonciation de la dictature, La Vie et demie se déroule dans un pays imaginaire, la Katamalanasie. Dramaturge, fortement soutenu par le Festival International des Francophonies en Limousin, ses pièces de théâtre furent jouées en France, en Allemagne, en Italie et aux États-Unis. Il dirigea la troupe du Rocado Zulu Théâtre à Brazzaville. Il reçut le Prix Ibsen en 1988. Il a toujours vécu au Congo-Brazzaville et s’est rapproché, à la fin de sa vie, du leader Bernard Kolélas. En 1992, il est élu député de Makélékélé, et il est radié de la fonction publique en 1994. Il meurt à l’âge de 47 ans, le 14 juin 1995, 3 jours après son épouse Pierrette. Depuis 2003, le Prix Sony Labou Tansi est décerné à des pièces de théâtre francophones. La majorité de ses manuscrits est aujourd’hui déposée à la Bibliothèque Francophone Multimédia de Limoges.

Rencontre poétique animée par Jean-Pierre Han, critique de théâtre, avec Monique Blin, Fargass Assandé, et Nicolas Martin-Granel.

 

 

Cycle La Capitainerie des langues, autres rendez-vous 15/16 :

  • Mardi 10 novembre 2015 à 19h : invité, Pierre Debauche
  • Jeudi 10 mars 2016 à 19h : invité, Valère Novarina